Histoire – Outils d’évaluation de COE

LA Commission des Outils d’Évaluation (COE) a publié un ensemble d’outils qui visent à aider les enseignants à évaluer les compétences que les élèves doivent maitriser.

Les outils sont accessibles sur le portail de l’enseignement de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

COE_histoire

Le statut de ces outils est fixé par le décret “Missions”.

Ils sont diffusés « à titre indicatif auprès de tous les établissements» : ils doivent permettre à chaque professeur ou à chaque équipe de professeurs de construire ses propres évaluations. Ils doivent également permettre à l’inspection et aux conseils de recours d’apprécier l’équivalence des niveaux des épreuves d’évaluation administrées aux élèves dans les établissements scolaires. Enfin, Le Contrat pour l’Ecole prévoit que les chefs d’établissement s’assurent de l’harmonisation des épreuves administrées à un même niveau d’enseignement dans des classes différentes et par des enseignants différents. Cette harmonisation devra se faire en concertation avec les enseignants des disciplines concernées et en lien avec ces outils d’évaluation.

Dans un souçi de structuration, les compétences et savoirs définis dans le référentiel ont fait l’objet d’un regroupement en “familles de tâches”.

Télécharger (PDF, 38KB)

Histoire – Evaluations externes certificatives

Les évaluations externes certificatives sont des épreuves communes liées à l’octroi d’un certificat : le certificat d’études de base (CEB), l’épreuve certificative externe commune au terme de la troisième étape du continuum pédagogique (CE1D), l’épreuve certificative externe commune au terme de l’enseignement secondaire supérieur (CESS).

Le cadre de ces évaluations est précisé sur le portail de la Fédération Wallonie-Bruxelles, on y trouve également l’accès aux documents de l’année précédente.

Ce portail donne également accès aux versions des années antérieures.

Les CESS et TESS évaluant la synthèse

Les évaluations externes certificatives de fin de 6e en histoire ont évalué successivement la compétence « critiquer » et la compétence « synthétiser ».

Le site enseignement.be met à disposition des enseignants l’ensemble des TESS et CESS en histoire.

La synthèse a été évaluée en 2013, 2014 et 2015. Les thématiques abordées étaient :

  • 2013 : Quelles raisons expliquent l’ampleur de la mobilisation citoyenne en Belgique au cours des premières années qui suivent le coup d’Etat de Pinochet au Chili ?

 

  • 2014 : Dans quelle mesure les revendications ou aspirations de la jeunesse belge à la fin des années 60 et au début des années 70 font-elles écho ou non à celles portées par cette même génération ailleurs en Europe et dans le monde ?

 

  • 2015Dans les années 70 et 80, quelles réponses la République fédérale d’Allemagne et l’Italie ont-elles apportées aux actes de terrorisme commis sur leur territoire ? Dans quelle mesure ces réponses ont-elles respecté ou mis en danger le fonctionnement démocratique de ces deux Etats ?