« Rares dans la production scientifique des historiens, les représentations du temps sont nombreuses dans les manuels scolaires ou les ouvrages destinés à un large publique. Elles constituent une des productions typiques de la discipline scolaire qu’est l’histoire […] » * Tout comme dans notre vie quotidienne, nous utilisons davantage le calendrier ou l’agenda pour représenter le temps et le gérer que la ligne du temps.

Dès lors, quels apprentissages historiens les représentations du temps

nous permettent-elles de mettre en œuvre ?

*Jean-Louis Jadoulle, Faire apprendre l’histoire, Erasme, Namur, 2015, p. 193

1. Une représentation déterministe : 

  • Un déterminisme par sa représentation : une ligne du temps avec un point de départ et une orientation, un début et une fin ;
  • Un déterminisme par l’organisation chronologique des faits qui pourraient faire penser que parce qu’un fait précède/suit un événement, il en est la cause ou la conséquence.

Cependant, il existe cependant bien d’autres représentations du temps, comme le graphique d’évolution, mais pas seulement.

2. Des apprentissages pour lire et analyser des représentations du temps : 

  • Lire une représentation du temps (et se poser des questions) ;
    • Identifier des durées ;
    • Périodiser (Identifier des ruptures, des continuités, des changements, des permanences) ;
    • Contextualiser un fait ;
    • Identifier une/des simultanéité(s), antériorité(s), postériorité(s) ;
    • Caractériser une évolution ;
  • Compléter une représentation du temps
  • Structurer et/ou commenter des informations ;
  • Communiquer une information/Réaliser une ligne du temps ;

–> La ligne du temps : un outil d’apprentissages et non à apprendre !

3. Des exemples de mises en oeuvre : 

EDM

–          L’histoire du sucre ;

–          Situer des traces du passé à Provins ;

3e année

FHG

–          https://fhg.fesec.be/techno-et-modes-de-vie-le-refrigerateur/;

 

Histoire

–          Contextualiser : qui sont les celtes ?

–          Héritages culturels : les supers héros ;

–          Contextualiser – Entre carolingiens et byzantins – héritages culturels

–          Périodiser : le monde musulman entre 500 et 1000

–          L’art grec : la sculpture (maquette + ligne du temps), dans JL Jadoulle, M. Bouhon, Développer des compétences en classe d’histoire, UCL, 2003, pp. 77-88.

4e année

FHG

–          Héritages culturels : entre carolingiens et byzantins ;

–          Héritages culturels : les supers héros ;

–          Héritages culturels : l’orientalisme ;

–          Disparités Nord-Sud : du Congo à la RDC ;

–          Droits et libertés : la révolution belge ;

 

Histoire

–          Contextualiser : entre orient et occident ;

–          Les grandes civilisations non-européennes entre 1000 et 1500, dans JL Jadoulle, M. Bouhon, Développer des compétences en classe d’histoire, UCL, 2003, pp.89-99.

–          Les grandes étapes de l’histoire de la ville de Bruxelles (Xe-XVIIIe s.), JL Jadoulle, M. Bouhon, Développer des compétences en classe d’histoire, UCL, 2003, pp.184-188.

5e année

FHG

–          UE : la construction économique ;

Histoire

–          Contextualiser – entre orient et occident : l’orientalisme ;

–          Contextualiser : la RDC – de la période coloniale à aujourd’hui ;

6e année

FHG

/

Histoire

–          Pandémies hier et aujourd’hui ;

–          Périodiser : histoire du genre, histoire de l’homosexualité ;

–          Contextualiser : la RDC – de la période coloniale à aujourd’hui ;